Quel vin avec la raclette : le combat di-vin

Théoriquement la raclette se boit avec… Non en fait cet article commence très mal, qui a dit que la théorie s’appliquait pour les accords entre les mets et les vins (on vous l’explique ici). Entre un vin blanc, rouge ou rosé… Ô choix cornélien quand tu nous tiens.

Ce qui est fascinant avec la gastronomie française c’est que pour chaque plat il est possible de démarrer un article en écrivant : « ce plat incarne à lui tout seul l’esprit de convivialité que représente la gastronomie française ». En ce qui concerne la raclette, nous avons dépassé le stade de la convivialité. Peut-être un des orgasmes culinaires les plus populaires tout en étant l’un des moins raffinés !

Qui a déjà mangé une raclette en ne laissant plus aucun morceau de fromage ? Personne ! Parce que la raclette c’est aussi prévoir trop. Achetez pas assez de fromage, vous verrez l’incident diplomatique. Si vous ne voulez pas manger du fromage à raclette dans toutes vos salades composées les jours suivants, 4 morceaux par personne devraient suffire.

C’est intéressant aussi de voir les vins que ramènent vos invités. « Tiens je t’ai ramené un petit blanc de Savoie », l’approche « bon élève », elle (ou lui) a fait comme on lui a dit de faire « la loi des terroirs ». Vous avez aussi l’approche « franchouyarde », « Un petit rouge pour accompagner tout ça ». Enfin, vous avez l’approche « Suisse », « J’ai hésité entre un vin rouge et un vin blanc, donc j’ai pris un vin rosé »… Bref, vous n’avez plus qu’à prier pour qu’il vous reste du paracétamol pour le lendemain avec tous ces mélanges !


Quel vin avec la raclette ?

Pour le fromage, choisir un vin blanc, pour la charcuterie choisir un vin rouge. Pour les deux, cela dépend de votre préférence ! Si c’est un vin blanc, prenez un vin blanc un peu « gras » qui se marie très bien avec la « pâte grasse » du fromage. Si vous prenez un vin rouge, optez pour un cépage pinot noir ou un gamay qui se marie bien avec des charcuteries et le fromage à raclette. Ces vins rouges peu tanniques permettent d’éviter l’âpreté dû au mélange du tanin et du gras… C’est un peu technique mais terriblement efficace comme recommandation : le tanin n’aime pas le gras !

Suggestions de quelques vins :

  • Alsace Pinot blanc
  • Pays d’Oc Chardonnay (Languedoc-Roussillon)
  • Saint-Péray blanc (Côtes-du-Rhône)
  • Saint-Véran (Bourgogne)
  • Chignin-Bergeron blanc (Savoie)
  • Chignin ou Jongieux rouge (Savoie)
  • Bourgueil (Loire)
  • Moulin-à-vent (Beaujolais)
  • Rully rouge (Bourgogne)

Et on ne racle pas sa pôelette avec sa fourchette ou son couteau !

Bonne dégustation

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.5/10 (24 votes cast)
Quel vin avec la raclette : le combat di-vin, 6.5 out of 10 based on 24 ratings

2 réflexions sur “ Quel vin avec la raclette : le combat di-vin ”

  1. Bonjour Alexis

    Merci pour ta proposition d’échange de lien: le tien est déjà en place dans ma liste.
    J’avoue que j’ai un très gros faible pour les vins blancs avec le fromage…alors tes suggestions pour la raclette me vont fort bien : Chignin bergeron: OUI!!!
    A bientôt pour venir fouiner sur ton blog des suggestions d’accords ( j’aime ton côté ouvert non dogmatique!)
    Alannie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 3.0/5 (3 votes cast)
  2. Bonjour à tous !

    Je suis tout à fait d’accord avec Alannie. Pour un plat typiquement savoyard, un bon Chignin Bergeron est l’accompagnement idéal. Surtout avec le froid qui arrive, je ne dirai pas non à une bonne raclette :)

    Françoise.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 3.0/5 (2 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>